Guide pratique de la rénovation énergétique de la maison individuelle

L'isolation thermique du toit

L’isolation des combles perdus

acceuil Guide rénovation > Avec quoi ? > L'isolation thermique du toit > L’isolation des combles perdus

L'isolation thermique du toit

Les plus

  • Solution simple à mettre en œuvre.
  • Travaux peu coûteux.

Important à retenir

  • Permet de compléter facilement une épaisseur d’isolant existante pour obtenir la résistance thermique préconisée.
  • Prévoir un chemin de circulation pour les opérations de maintenance (antenne TV, système de ventilation, câbles et gaines électriques, …).
  • Mise en place de piges de profondeur servant à contrôler l’épaisseur d’isolant soufflé.
  • Nécessité de particulièrement soigner la continuité de l’isolation entre le plancher des combles perdus et les murs donnant sur l’extérieur ou des locaux non chauffés.

Performances

Une résistance thermique supérieure ou égale à
8 m2.K/W (1).

(1) Pour une épaisseur approximative comprise entre 25 et 40 cm suivant la nature de l’isolant.

Exemples d'isolants

Isolants en vrac soufflés Rockwool

​Isolants en vrac soufflés

  • Laine de verre 
  • Laine de roche 
  • Ouate de cellulose
Isolants déroulés ou posés en 2 couches croisées KDB Isolation

Isolants déroulés ou posés en 2 couches croisées

  • Laine de verre 
  • Laine de roche 
  • Produit réfléchissant utilisé en tant que complément d’isolation thermique
Spécificité pour l’isolant en vrac soufflé
  • Permet d’isoler facilement les parties des combles perdus difficilement accessibles.
 
top

LES AIDES DE L'ÉTAT

Travaux concernés par le dispositif Eco-prêt à taux zéro

Dépenses éligibles au crédit d’impôt pour le développement durable

LES SIGNES DE QUALITÉ

Isolant certifié ACERMI

 

Isolant certifié CSTBat