Guide pratique de la rénovation énergétique de la maison individuelle

L'isolation thermique du toit

L’isolation des combles aménagés

acceuil Guide rénovation > Avec quoi ? > L'isolation thermique du toit > L’isolation des combles aménagés

L'isolation thermique du toit

Les moins

  • Diminution du volume habitable due à l’épaisseur d’isolant et à l’obligation de conserver la ventilation de la sous-toiture (lame d’air d’au moins 3 cm entre l’isolant et la couverture).

Important à retenir

  • Penser à remplacer les fenêtres de toit existantes en même temps que l’isolation des combles aménagés.
 
  • Nécessité de particulièrement soigner la continuité de l’isolation entre :
    • Le plafond des combles aménagés et les murs donnant sur l’extérieur. 
    • Le plafond des combles aménagés et les fenêtres de toit. 

    • Le plafond des combles aménagés, les pieds droits et la partie horizontale (jusqu’à la panne sablière).

Performances

Une résistance thermique supérieure ou égale à :

  • 6 m2.K/W (1) en rampants
  • 8 m2.K/W (2) partie horizontale

(1) Pour une épaisseur approximative comprise entre 20 et 30 cm* 
(2) Pour une épaisseur approximative comprise entre 25 et 40 cm*
*suivant la nature de l’isolant

Exemples d'isolants

Isolants déroulés ou posés en deux couches croisées Isover
  • Laine de verre
Rockwool
  • Laine de roche
  • Produit réfléchissant utilisé en tant que complément d’isolation thermique 
  • Ce type d’isolation nécessite le démontage et le remontage des parois existantes.

top

LES AIDES DE L'ÉTAT

Travaux concernés par le dispositif Eco-prêt à taux zéro

Dépenses éligibles au crédit d’impôt pour le développement durable

LES SIGNES DE QUALITÉ

Isolant certifié ACERMI

Isolant certifié CSTBat