Guide pratique de la rénovation énergétique de la maison individuelle

L'amélioration de l'étanchéité à l'air

acceuil Guide rénovation > Avec quoi ? > L'amélioration de l'étanchéité à l'air

L'amélioration de l'étanchéité à l'air

Les défauts d’étanchéité d’une construction engendrent :

  • une augmentation des consommations d’énergie.
  • un inconfort thermique majeur dès que les températures sont négatives ou dès que le vent se lève (sensation de courants d’air froids).
  • une impossibilité à assurer l’isolement acoustique par rapport aux bruits extérieurs .
  • une difficulté à réaliser une ventilation mécanique contrôlée efficace.
  • une impossibilité à assurer une bonne qualité de l’air intérieur.
  • une incapacité à se protéger des sources de pollutions extérieures (fibres, poussières, gaz, ...).

L’objectif à atteindre

Aujourd’hui, pour les constructions neuves, la réglementation thermique fixe un seuil pour la perméabilité à l’air de l’enveloppe à ne pas dépasser.

La valeur d’un débit de fuite de 0.8 mètre cube par heure par m² de surface de parois froides comptée hors plancher bas (sous une dépression de 4 Pascal) représente un bon objectif à atteindre et à faire certifier par une mesure dans le cadre de la rénovation d’un logement.

L'avis du professionnel

Des travaux pouvant être prioritaires pour certains types de construction.